Velouté de Potimarron, inspiré par Madame Pic

Lutsubo

Comme chaque année, les cucurbitacées en tous genres refont leur apparition sur les étals de nos primeurs. Si je suis un peu revenu des outsiders, tels que les courges spaghetti ou les pâtissons, que je trouve au final un peu fades (même bien cuisinés), le potimarron a toujours mes faveurs. D’abord, c’est le cousin du kabocha japonais (le potimarron vert nippon, si délicieux mijoté dans un dashi sucré, relevé de sauce de soja) ce qui suffit à me le rendre sympathique. Ensuite, c’est un légume au goût bien particulier, riche et crémeux, sans être écœurant. Et puis le potimarron a un avantage concurrentiel de taille (comparé au butternut que j’aime aussi beaucoup et à la bonne vieille citrouille) : il ne s’épluche pas !  Il suffit de le passer sous l’eau, de le fendre en deux pour le vider de ses graines et il est prêt à l’emploi.

DSC_0183_LowRes  Je n’ai pas…

Voir l’article original 508 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s